probleme de cookie spip

Bonjour

depuis 1 semaine, 2 de mes sites (un site en spip 2 et l’autre en 3.2) se retrouvent avec le même problème :
après renseignement du login et mot de passe :
[Vous êtes enregistré… par ici…]
[Si votre navigateur n’est pas redirigé, cliquez ici pour continuer.]

impossible d’avoir accès à l’admin du site …
hébergeur OVH, cookies acceptés, php 7, mysql 5.6

1 J'aime

Est-ce qu’il n’y a pas eu un changement de version de PHP ?
SPIP 2 ne supporte pas php7…

RESOLU :
J’ai reçu un mail d’OVH m’informant qu’ils avaient procédé au renommage des anciennes bases de données sur deux sites Spip installés sur OVH que je traite. En fait OVH modifie lui-même le fichier de connexion au bases de données en renommant ces bases.

Les sites publics fonctionnaient bien mais l’accès s’est mis à planter :

Spip retournait systématiquement le message suivant :
« Vous êtes enregistré… par ici… Si votre navigateur n’est pas redirigé, cliquez ici pour continuer. »
Cela affichait ensuite un autre message (que je n’ai pas conservé) mais qui indiquait un problème de gestion de cookies.

Voilà comment résoudre le problème :
Le nouveau fichier modifié par OVH qui se trouve dans - config/connect.php - comporte, à la fin du fichier, un caractère de retour à la ligne qu’il faut supprimer (pour moi, le script doit s’arrêter à la 6e ligne, avec le code de fermeture php). C’est tout.

2 J'aime

Bonjour
Bravo pour la solution.
Je n’aurais jamais trouvé !
J’ai réinstallé entièrement spip pour contourner le problème.
Je serai averti à l’avenir.
Merci

bonsoir

j’ai fait ça pour mon premier site, ensuite, pour le deuxième, j’ai trouvé cette solution.

impensable et vraiment engoissant pendant 1 semaine …

Le lun. 12 juil. 2021 à 20:04, de prins via Discuter de SPIP <noreply@discuter.spip.net> a écrit :

de prins ivandps
Juillet 12

Bonjour
Bravo pour la solution.
Je n’aurais jamais trouvé !
J’ai réinstallé entièrement spip pour contourner le problème.
Je serai averti à l’avenir.
Merci


Voir le sujet ou répondre à ce courriel pour répondre.

Pour se désabonner de ces courriels, cliquez ici.